Désinsectisation des puces à Vergt

Il est courant de retrouver son logement infesté de puces malgré une hygiène rigoureuse, surtout lorsque l’on est propriétaire d’un chien ou d’un chat. Pour lutter contre ce nuisible, faites donc appel à notre entreprise de désinsectisation des puces à Vergt !

Puce du chien, puce du chat, puce du poulet, la puce est partout!

La puce du chien, la puce du chat et la puce du poulet sont les principales puces présentes en France.

La piqûre de puce touche donc tout votre foyer : adultes, enfants, nourrissons et l’ensemble de vos animaux de compagnie.

La présence de puces chez vous n’est pas forcément liée à un problème d’insalubrité.

En effet, ce sont souvent vos animaux de compagnie qui, de retour de leurs escapades, ramènent des puces chez vous.

Méfiez vous de l’aggravation rapide de l’infestation

Une fois que ce nuisible s’est incrusté chez vous, sa population va s’accroître à une vitesse incroyable et se propagera d’une pièce à une autre. En règle général, la puce préfère vivre dans les chambres à coucher bien au chaud, où elle pourra facilement se nourrir de votre sang. La présence de puces dans une maison n’a pas de lien avec un manque d’hygiène. Il suffit en fait que vous soyez en contact avec une personne infestée pour importer cet insecte chez vous. Une poignée de jours plus tard, ce sera toute une colonie de puces qui se sera installée dans votre maison !

Se débarrasser des puces définitivement

Pour supprimer l’infestation de puces, nous employons des produits performants capables de détruire non seulement les puces adultes mais aussi les œufs. AB3D Traitement assure une prestation dans le plus grand respect de votre santé et de votre habitation. Nous mettons en place un suivi client régulier avec un interlocuteur unique, afin de vous garantir que ces insectes ne reviendront plus vous déranger. Que vous nous appeliez pour désinsectiser votre logement, une maison de retraite, des bureaux, une usine, nous choisissons toujours les procédés les plus efficaces pour exterminer ces insectes. Notre entreprise est toujours prête à intervenir pour un traitement des puces à Vergt, alors contactez-nous sans attendre !

Identifier les puces de parquet

La puce peut être visible à l’œil nu. Si vous le faites, vous réaliserez qu’elle ne possède pas d’ailes et qu’elle n’a donc pas la capacité de voler. La puce est formée d’un corps ovale et plat qui affiche une couleur brun/rouge. Si vous avez la chance de l’observer de près, vous noterez qu’elle possède de fines stries. Sa forme aplatie est excellente pour se glisser entre les lattes de parquets, les plinthes, les coutures des matelas et n’importe quels autres petits coins.

UN PEU DE CONNAISSANCES

Les puces

Les puces forment l’ordre des siphonaptères (Siphonaptera, du latin sipho « tube »), anciennement dénommés aphaniptères (Aphaniptera). Ce sont des insectes ptérygotes holométaboles, caractérisés entre autres par leurs pièces buccales conformées en un appareil piqueur-suceur. Elles sont ectoparasites : les puces actuelles infestent les mammifères (dont l’homme) et quelques oiseaux, et vivent du sang de leurs porteurs. Comme elles passent facilement d’un animal à l’autre, elles peuvent véhiculer diverses maladies animales, humaines ou zoonotiques1,2. Elles sont aussi une source possible d’allergies3

Près de 2 500 espèces ont été décrites à ce jour, réparties en 239 genres et 15 à 16 familles selon les auteurs, et 5 super familles.

Pour lutter contre les puces de parquet dans la maison, le mieux est de faire confiance à un expert. Celui-ci réalise une désinfection approfondie de toute la maison. Il convient en effet d’éliminer les puces de manière approfondie et soigneuse. Le traitement est effectué aux endroits où il y a des puces et fréquentés par votre animal domestique, avec à chaque fois une marge de 30 cm vers le haut. Lorsque les puces sont présentes en grand nombre, il est nécessaire de répéter l’opération de lutte ou de traitement.

Les puces : origine, environnement, mode de vie et signes visibles

Siphonatères : Puce du chien, puce du chat…

Les puces sont des insectes formant l’ordre des siphonaptères.

Cet ordre se caractérise entre autre par la multiplicité des espèces (environ 2500 espèces connues dans le monde), le caractère de parasite et la pièce buccale dotée d’un organe piqueur suceur.

Parmi les espèces les plus communes en France, on retrouve la puce du chien, la puce du chat et la puce du poulet.

Les espèces de puces, même si elles possèdent une dénomination scientifique latine, prennent le nom de leur hôte et plus particulièrement celui de nos animaux de compagnie.

La puce est un parasite, le terme de parasite trouve son origine dans le vocabulaire grec ancien, et en recoupant les traductions, on peut traduire le grec par « qui prend la nourriture à côté de ».

Les parasites, contrairement aux organismes dits « libres », ont besoin d’une autre espèce vivante pour vivre, se reproduire et y faire leur environnement naturel. Les puces sont des ectoparasites, c’est-à-dire qu’ils vivent sur la peau de l’hôte (oreille, crâne, corps…).

Le parasite dégrade aussi la condition de son hôte.

La puce par exemple se nourrit du sang de son hôte qui se retrouve rapidement couvert de piqûres et victime de démangeaisons.

En France, la puce a l’habitude d’élire domicile sur un animal de compagnie ou de basse-cours (chiens, chats, lapins, poules…).

C’est par le biais de ces animaux que la puce peut causer une réelle infestation dans votre maison et vous parasiter. En effet, la puce s’en prend à l’homme de la même manière.

Environnement et cycles de vie de la puce Les puces sont des animaux extrêmement robustes qui ont survécu à travers les âges depuis des millénaires en gardant une forme primaire. Certains scientifiques affirment même que les puces faisaient des dinosaures leurs hôtes.

Quand la puce arrive pour la première fois sur son hôte, elle le pique dans les 30 minutes et se nourrit de son sang.

Deux jours après ce premier repas, elle pond en moyenne 30 œufs.

Elle va ensuite continuer à pondre une trentaine d’œufs tous les jours pendant 1 à 3 mois.

Les œufs éclosent après quelques jours pour faire place aux larves, aux nymphes puis à l’adulte. Les larves, nymphes et adultes ne cherchent pas forcément à quitter leur environnement et peuvent passer toute leur vie sur leur hôte.

Loin de leur hôte, elles survivent à peine quelques jours.